×

zbMATH — the first resource for mathematics

Self-dual Riemannian manifolds [after C. H. Taubes and others]. (Variétés riemanniennes autoduales [d’après C. H. Taubes et al.].) (French) Zbl 0789.53026
Séminaire Bourbaki. Volume 1992/93. Exposés 760-774. Paris: Société Mathématique de France, Astérisque. 216, 151-186 (Exp. No. 767) (1993).
Summary: Une structure conforme riemannienne \([g]\), définie sur une variété \(M\), orientée, de dimension 4, est dite autoduale si la composante “négative” \(W^ -\) du tenseur de Weyl de \([g]\) est identiquement nulle. La structure conforme \([g]\) est alors codée au moyen d’une variété complexe de dimension 3, fibrée au-dessus de \(M\), applelée espace des twisteurs de \((M,[g])\). Pour toute variété compacte \(M\) (orientée, de dimension 4), C. H. Taubes a montré l’existence d’une structure conforme autoduale sur la somme connexe \(M\# k\mathbb{C} P^ 2\) de \(M\) et de \(k\) (indéterminé) exemplaires du plan projectif complexe \(\mathbb{C} P^ 2\). Comme conséquence, tout groupe de présentation finie peut être réalisé comme le groupe fondamental d’une variété complexe compacte de dimension 3.
For the entire collection see [Zbl 0782.00042].

MSC:
53C20 Global Riemannian geometry, including pinching
PDF BibTeX XML Cite
Full Text: Link Numdam EuDML